Cahiers du Cinéma, No. 557 (Mai 2001), p. 54

Mondialisation

 

L´état du cinéma vu par 50 cinéastes de la planète

dossier coordonné par Évangéline Barbaroux

Le questionnaire

1. Quels sont les cinque derniers films que vous avez vus en salles dans votre pays?

2. Dans votre pays, savez-vous la part du cinéma national du point de vue du nombre d´entrées en salles? Quelle est la part du cinéma américain? En dix ans, comment la situation a-t-elle évolué?

3. Pour réaliser vos films, bénéficiez-vous d´un système d`aide à la création? Si oui, lequel?

4. Quelle est dans votre pays la manière la plus simple de voir des films?

5. Que vous inspire, s´agissant du cinéma, l`avènement de la mondialisation? Votre travail en a-t-il été affecté?

6. Revendiquez-vous votre oeuvre comme appartenant à une cinématographie nationale ou internationale?

David Cronenberg

"La mondialisation? Une américanisation!"

David Cronenberg, né en 1945, se fait connaitre du public et de la critique avec Frissons en 1970. Son cinéma est marqué par l´idée qu´une entité vient habiter et métamorphoser les corps humains: Rage (1976), La Mouche (1986) ou plus récemment Crash  qui fit scandal à Cannes en 1998 ou Existenz (1999).

Le dernier film que j´ai vu était Stardom, le culte de la célébrité de Denys Arcand. Cela fait longtemps que je n´ai vu un film canadien: c´est en partie ma faute (voir réponse 4), et en partie parce que la plupart des films canadiens ne sortent pas sur les écrans, ni meme à la télévision.

2. Au Canada, pratiquement aucun film canadien ne figure au box-office. Je ne connais pas le pourcentage, mais je sais que c´est un chiffre misérable. Les film américains dominent totalement. D´ici à dix ans, la situation sera identique ou pire.

3. Les films canadiens et les coproductions recoivent un soutien fincancier de la part du gouvernement fédéral sous forme de crédits d´impots ou d´invertissements réels. Cependant les films américains recoivent également un soutien gouvernemental dans le but d´attirer la production au Canada, et parfois ce soutien est supérieur à celui offert aux films canadiens.  L´ironie, c´est que notre infrastructure de production cinématographique (les studios, les maisons de location de matériel, les techniciens, les directeurs de production, etc.) a besoin de la télévision et des films américains pour rester solide, mais, en meme temps, ceux-ci menacent d´éjecter les productions canadiennes.

4. La plupart du temps, je regarde des films en salles ou en cassette vidéo, et également sur des nombreuses chaines télévisions payantes consacrées au cinéma. Il y a un énorme public pour ces moyens de diffusion au Canada. Les adolescents font souvent des soirées au cours dequelles ils louent des films en DVD ou en vidéo. La fréquentation des cinémas est toujours forte, mais elle traverse des cycles. Récemment la construction de cinémas a connu un boom. Maintenant on dirait qu´il y a un effrondement lié à la facilité de chaines de cinémas et à des fusions.

5. Il semble que "mondialisation" soit un euphémisme pour "américanisation" lorsque l´on parle de cinéma. Dans les faits, cela signifie que les films doivent etre tournés en anglais avec Bruce Willis. J´apprécie les films hollywoodiens autant que n ´importe qui, mais je déteste le fait qu´il soit de plus en plus impossible de créer d´autres styles de films, tout du moins des films qui trouvent une adhésion et une distribution globales. Quand Bertolucci a-t-il tourné un film en italien pour la dernière fois? Luc Besson refera-t-il un jour un film en francais? Le son des films tournés dans une autre langue que l´anglais me manque (c´est très difficile d´en trouver ici). Je me bats avec le "problème Hollywood" à chaque fois que je fais un film, et le fait que je parle l´anglais nord-américain rend cela encore plus étrange, et par certains cotés, plus difficile.

6. J´ai bien sur intégré de nombreuses influences cinématographiques du monde entier, mais je considère que mes films sont avant tout fondamentalement canadiens, guidés en dernier lieu par ma vision personnelle de l`ame canadienne.